Comment devenir maître de sa vie en 6 étapes?

Nouvelle année et nouveaux objectifs de vie: une page se tourne et c’est sur la blancheur de la nouvelle que pourraient bien s’écrire tous vos rêves de changement, de nouveauté et de transformation : coucou le 6 pack, le blog à succès, les leçons de théâtre et le grand voyage au bout du monde ! Pas envie de vous retrouver en plein délit de raclette, de sieste, de séries et de procrastination dès le mois de février et, en bon multirécidiviste laisser passer toute la magie de la terre promise qu’est l’expression de votre potentiel et de votre motivation ? Voici nos 6 commandements pour vous redonner le pouvoir !

#1 Apprendre à se connaître :

Pour tenir des objectifs, la règle d’or est de savoir qui vous êtes! Comme l’a dit le valeureux Einstein « Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. » Il est donc absolument nécessaire de vous connaître, vous, vos motivations, vos passions et vos envies profondes pour arrêter d’essuyer les déceptions!

Pour cela, vous pouvez essayer la technique du canva! Au calme chez vous et seul(e), vous scotchez six feuilles de papier entre elles afin d’obtenir un grand tableau. Vous intitulez ensuite chacune des feuilles de la manière suivante: « Ce que j’aime au quotidien », « Ce que j’aimerais devenir », « Qu’est-ce que cela nécessite ? », « 10 moments où je me suis senti(e) vraiment vivant(e) »,  « Mes peurs/blocages», « Comment puis-je y remédier ? ». Vous remplissez le canva de la manière la plus honnête possible, sans aucune censure ou filtre! Vous notez ensuite chaque élément de chaque page du plus au moins important. Le but du jeu est alors de trouver des liens entre ce que vous aimez le plus, ce qui vous fait sentir le plus vivant(e) et où la peur et les blocages ont le moins de chance de venir saboter vos objectifs!

#2 Faire le deuil :

Maintenant que vous avez fait le point avec vous-même et que vous vous êtes reconnectés à des aspirations authentiques et sincères, il est temps de faire le deuil de tout ce que vous n’êtes pas et de tout ce que vous ne serez jamais ! Cela peut être difficile à accepter mais il est nécessaire de transférer toute l’énergie que vous mettez à regretter ce qui ne peut pas être changé vers tout ce qui peut l’être!  Trop grand ? Trop petit ? Trop vieux ? Trop jeune ? Trop sensible ? Trop rationnel ? Le premier pas vers la maîtrise de sa vie est l’acceptation de soi,  alors stop aux comparaisons car ces minutes perdues le sont à tout jamais, mais surtout parce qu’elles ne vous apporteront jamais les 5 centimètres ou points de QI tant convoités!

#3 Se créer des rituels :

Une fois que l’on sait ce qu’on veut faire et où on veut aller, le plus difficile est de s’y tenir! Pour y remédier, rien de tel que de se discipliner au quotidien en vous créant des points d’ancrage fixes et prioritaires. Vous voulez reprendre le sport ? Choisissez un jour de la semaine ainsi qu’une heure précise pour que cela rentre automatiquement dans votre routine hebdomadaire. Vous souhaitez changer de travail ? Même chose, choisissez une plage horaire fixe pour faire vos recherches, préparer votre CV, lettres de motivations et entretiens. Assurez-vous de prévenir vos amis, votre famille ou vos colocs que vous n’êtes jamais dispo à ce moment-là pour ne pas être tenté de faire autre chose et pouvoir vous consacrer entièrement à votre projet au moins une fois par semaine!

#4 Assumer ce que vous êtes et faites :

Le regard des autres et la peur d’être jugé sont l’apanage de toute personne qui entreprend un projet de vie! Certaines personnes ne comprendront pas ce qui vous anime, d’autres vous taquineront, se moqueront ou critiqueront… Il est donc nécessaire d’assumer pleinement votre projet pour la simple et bonne raison que vous êtes la seule personne au fait de vos motivations et en mesure de décider pour vous-même!

#5 Prendre du recul:

Lorsque l’on mène un projet ou un changement qui nous tient à cœur, on a vite tendance à considérer  ce dernier comme son unique centre de gravité! Dès lors, il suffit d’un faux-pas, d’une mauvaise passe ou d’un échec pour vous laisser avec la sensation d’avoir vécu un terrible drame et vous assaillir de tous les reproches possibles! Alerte spoiler : vous n’êtes pas une machine et il est impossible d’être au top de sa forme ou de son art tous les jours! Alors faites trois pas en arrière, prenez une grande inspiration, admirez ce que vous avez déjà accompli, soyez fier et repartez sereinement.

#6 Prendre du plaisir :

Enfin, cela aurait pu être le premier commandement mais le plus important reste bien évidemment de prendre du plaisir dans ce que vous faites et ce au quotidien! Comme l’a dit Paul Smith « Je pense que j’ai réussi parce que ma préoccupation principale était de passer une bonne journée ». Alors cultivez le quotidien et faites en sorte de garder la flamme qui vous a poussé à prendre votre vie en main en premier lieu. Et ce, pour que votre projet demeure un vecteur d’émancipation et non pas le déclencheur d’une guerre entre vous-même et vous-même! Prendre du plaisir, c’est garder le contrôle !

Abonnez-vous à la newsletter du Lab !

Pour des conseils aussi motivants, qu'inspirants et reboostants, c'est tous les mercredis à 16h!

Bravo, vous êtes inscrits !