Les 5 raisons de ne jamais faire de développement personnel !

Les cinq raisons principales qui font que le développement personnel ce n’est pas pour vous, mais pour les autres.

1# J’ai autre chose à faire

« Le développement personnel c’est sympa, mais je n’ai pas le temps. En ce moment j’ai des journées trop chargées. Ce soir je suis avec des amis, demain je vais chez le coiffeur, ce week-end je serai à Lyon, dans une semaine je vais chez ma belle-mère. Non vraiment c’est super ce que tu fais, mais je suis trop occupé en ce moment. »

La hâte règne désormais en maître. Autour de nous nous voyons des visages qui semblent tristes, usés par le temps et certains sont devenus froids envers les autres et envers eux-mêmes. Nous sommes tellement happés par notre quête de richesse, de pouvoir et d’existence sociale que nous en oublions notre propre bien-être.

Mais, avoir un emploi du temps chargé n’a jamais été une excuse pour ne pas avoir le temps de se poser les bonnes questions. Pourquoi trop de personnes ne cherchent pas à comprendre ce qui les fait vibrer, ce qui les motive ? Nous fonçons dans la vie en nous imposant un rythme infernal, ce qui nous empêche de prendre du recul. A vouloir trop en faire, nous devenons sourds et aveugles à ici et maintenant, nous nous essoufflons et surtout nous faisons des choses qui ne nous correspondent pas vraiment, minés par l’inquiétude de l’avenir. Nous devons ralentir.

2# Attendre une catastrophe

« Ma vie est plutôt bien en ce moment. On a tous des hauts et des bas, mais globalement ça va. Je suis un peu fatigué, épuisé quelques fois, mais plutôt en bonne santé. De temps en temps je suis un peu triste, je manque de motivation, mais c’est juste des coups de blues, vraiment rien de grave !»

Beaucoup sont constamment en pause, au lieu de pouvoir découvrir qui ils sont, quelles sont leurs motivations et leurs ambitions. Nous attendons et attendons que le courage vienne à nous. Mais il y a énormément d’exemples de personnes que se sont révélées après avoir subi un traumatisme dans leur vie. Pourquoi donc avons-nous tendance à attendre une catastrophe ou à être au pied du mur pour prendre conscience qu’il faut agir ? Et si nous arrêtions d’attendre un électrochoc, si nous arrêtions d’attendre pour prendre soin de nous, de notre corps, de nos désirs et de nos motivations. Il ne faut pas oublier que nous sommes définis par l’addition de nos actions et non celle de nos intentions.

3# C’est pour les perdus

« C’est pour les personnes qui sont mal dans leur peau, qui sont perdues dans leur vie. Moi, je vais bien, je suis loin d’être perdu. Je sais que si je travaille encore deux ans je deviendrai responsable dans mon équipe, je pourrai avoir plus de projets, plus de responsabilités, ma vie n’est pas tracée, mais je sais ce que je vais faire »

Notre vie n’est pas tracée, pourtant beaucoup semblent suivre des chemins qui leur ont été donnés et ont des objectifs qui sont en réalité ceux de leurs parents, professeurs, conjoints ou encore amis. Nous ne nous en rendons même plus compte car nous ne prenons plus assez de temps pour nous. Et si le développement personnel ce n’était pas pour les perdus, mais pour les personnes qui se trouvent, les personnes qui chaque jour veulent s’élever un peu plus, progresser, développer leurs compétences.

Pouvoir choisir nos propres objectifs et en faire une réalité, créer en nous un sentiment de vitalité et de motivation très puissant. Parce que vivre ce n’est pas que respirer mais c’est aussi avoir le souffle coupé. Une vie meilleure ne vaut-elle pas la peine qu’on se batte pour elle ? La racine de notre motivation vient de pourquoi nous faisons les choses, quel est notre motif pour passer à l’action et dès que nous cherchons quelque chose de meilleur pour nous-même, notre motivation est décuplée. Nous l’oublions peut-être, mais l’adversaire de la vie n’est pas la mort lointaine, mais un détachement de la vie dans le présent. Et la plupart des personnes ne trouve pas de raison d’être stimulante.

4# C’est superficiel

« Je connais, il y a deux ans, j’ai fait une formation et franchement je trouve que cela ne sert à rien ! Ce sont tous charlatans ! J’ai essayé de fermer les yeux, d’imaginer que tous mes problèmes étaient sur un bateau et que le bateau s’éloignait sur les flots. Mais quand j’ai ouvert mes yeux, mes problèmes étaient encore là ! »

Ce processus s’appelle la visualisation. Nous pouvons conditionner nos cerveaux à regarder les choses de façon positive ou de façon négative. Mais c’est un travail qui demande un effort régulier, ce n’est pas de la magie et surtout ce n’est pas suffisant pour enclencher un vrai changement.

Les fausses promesses, les faiseurs de miracles, génies de l’arnaque ou autres diseurs de Bonaventure sont très nombreux ! Mais il ne faut pas être naïf, notre vie ne va pas changer du jour au lendemain ! Elle changera le jour où nous aurons opéré une réelle prise de conscience et que nous aurons mis en place des petites actions et des outils concrets de façon quotidienne.

5# Les machines vont dominer le monde

« Pourquoi chercher à progresser ? Nous savons bien que dans le futur, les machines seront aux commandes ! »

Nous n’avons pas encore toutes les réponses, mais nous avons prévu de regarder Matrix encore une fois pour nous aider.

Abonnez-vous à la newsletter du Lab !

Pour des conseils aussi motivants, qu'inspirants et reboostants, c'est tous les mercredis à 16h!

Bravo, vous êtes inscrits !