Gabrielle Deydier

Alors que notre société semble de plus en plus ouverte à la différence et de mieux en mieux sensibilisée aux questions de discriminations, il semble pourtant qu’un pan d’individus soit toujours impunément considéré comme pestiféré. C’est ce qu’a voulu dénoncer Gabrielle Deydier dans son livre On ne naît pas grosse, paru cette année aux éditions Goutte d’or. Victime d’injustices, d’attaques verbales et autres agressions physiques depuis le lycée, elle constate que son obésité morbide est considérée sociétalement comme un manque de volonté, une faiblesse d’esprit ou encore un penchant irrémédiable pour la paresse. Mais ces idées préconçues sont lourdes de conséquences : Gabrielle est renvoyée de son travail à cause de son poids, finit à la rue et ne voit plus de médecins à cause de leur antipathie assumée. Soit trois fondamentaux que sont le travail, le logement et la santé qui lui sont confisqués au nom d’une caractéristique physique.

Loin de se porter en victime, Gabrielle se donne aujourd’hui pour mission de sensibiliser la société à la grossophobie. En effet, 6,5 millions de personnes sont aujourd’hui considérées comme obèses en France, soit 14,5% de la population adulte. Pourtant, Gabrielle explique qu’il est rare de voir cette dernière dans l’espace public, les grandes écoles, les postes à responsabilités ou encore les médias.  Son objectif : pousser les personnes obèses à reprendre confiance en eux, à retrouver leur estime de soi et à se réapproprier leur droit de vivre. Mais par-dessus tout, Gabrielle souhaite générer une prise de conscience collective sur les violents envers de la société de l’image dans laquelle nous évoluons. Troubles du comportement alimentaires, anorexie, boulimie, régimes drastiques et mal-être psychologique : autant de pathologies qu’ont fait naître les magazines, les réseaux sociaux et la publicité.

En partageant son histoire, Gabrielle souhaite faire prendre conscience à la face cachée de l’iceberg de la diversité des corps, de la beauté d’être singulier, de l’ennui d’être conforme, de l’inutilité de se comparer et de la fantastique libération d’être pleinement soi. Véritable incarnation du mouvement body-positive, elle sera présente au Lab pour le cours hautement feel-good et déculpabilisant « Faire la paix avec son corps ! ».

 

Gabrielle Deydier

Déconstructrice de stéréotypes

Gabrielle Deydier est journaliste et blogueuse. Elle s’est récemment impliquée dans la dénonciation de la grossophobie à travers son livre On ne naît pas grosse publié aux éditions Goutte d’Or.

Ses cours :
Empowerment Lab
L’Empowerment Lab a pour ambition de révolutionner le développement personnel en le démocratisant pour permettre à chacun de pouvoir développer ses compétences et révéler son potentiel grâce à des intervenants de rêve!
© 2017 Empowerment Lab.

Abonnez-vous à la newsletter du Lab !

Pour des conseils aussi motivants, qu'inspirants et reboostants, c'est tous les mercredis à 16h!

Bravo, vous êtes inscrits !